Rechercher dans tout le site :



La ville de Grande-Synthe (59) élue « Capitale française de la biodiversité 2010»

Mis à jour le mercredi 28 novembre 2012 16:43

Emotion jeudi 14 octobre à l’Assemblée nationale : ce soir là, devant plus de 300 personnes, parmi lesquelles de nombreux élus nationaux et locaux, des acteurs économiques ou des responsables associatifs, la ville de Grande-Synthe est devenue la « Capitale française de la biodiversité 2010».

Située dans le département du Nord, cette commune de 20.000 habitants à l’important passé industriel, est devenue en quelques années exemplaire en matière de préservation de la biodiversité. C’est auréolé de cette récompense que son maire, Damien Carême, s’est envolé fin octobre pour Nagoya au Japon où il a participé à la dixième réunion de la Conférence des Parties (COP10) à l’occasion de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB)

Grande-Synthe faisait partie des 80 communes candidates à cette première édition de la « Capitale française de la Biodiversité » organisé par Natureparif. Ce concours, soutenu par la Commission Européenne à travers le programme Life+, se déroulait simultanément dans cinq pays : l’Allemagne, l’Espagne, la France, la Slovaquie et la Hongrie.
Lancé en janvier 2010 et ouvert aux villes de plus de 2000 habitants, il récompense les collectivités exemplaires en matière de protection et de restauration de la biodiversité.

Outre Grande-Synthe, récompensée aussi dans la catégorie des « Villes de 10.001 à 30.000 habitants », cette première édition a également distingué :
-Jarrie (Isère), dans la catégorie « Ville de 2.001 à 10.000 habitants »
-Pessac (Aquitaine), dans la catégorie « Ville de 30.000 à 100.000 habitants »
-Besançon (Doux), dans la catégorie « Ville de plus de 100.000 habitants »
-Aulnays-Sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour le « Prix Natureparif »
-Pont-du-Château (Puy-de-Dôme), pour le « Prix coup de cœur »
-Paris, a qui est décernée une « Mention spéciale »

La cérémonie de remise de prix s’est déroulée en présence notamment d’Anny Poursinoff (députée des Yvelines), François Letourneux (président du Comité français de l’UICN), Erik Orsenna (parrain de l’opération), Laurence Hézard (directeur général de GrDF), Hélène Gassin (vice-présidente de la Région Ile-de-France chargée de l’Environnement, de l’Agriculture et de l‘Energie), Jean-Pierre Thébaud (ambassadeur de France délégué à l’Environnement) et Jean-Vincent Placé (1er Vice président de Natureparif). De nombreuses associations et partenaires du concours étaient représentées dont la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), l’UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française), le WWF (Fond Mondial pour la Nature) et Nature et Découverte.

Pour aller plus loin avec cet article

Consultez les autres ressources de notre site Internet qui abordent les sujets en relation avec cet article. Cliquez sur le [+] à côté de chaque mot-clé pour afficher les articles correspondants :

 

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter NatureParif

Saisie de données naturalistes

Cettia IDF
 

Ce site utilise des cookies

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur En savoir plus