Rechercher dans tout le site :



(2013) Retours sur la rencontre concernant les zones d’expansion des crues

Mis à jour le vendredi 30 janvier 2015 12:21

Expension des crues et biodiversité

L'Île-de-France, au cœur du Bassin parisien, est traversée d'un fleuve et d'une multitude de rivières, ruisseaux et rus. La hauteur d'eau y fluctue au fil des saisons et en fonction des conditions météorologiques. Les mouvements de l’eau modifient en permanence les conditions et caractéristiques des berges mais aussi des espaces limitrophes plus ou moins vastes dans lesquels les crues, fréquentes ou épisodiques, provoquent des inondations et  transforment ces espaces forestiers, naturels, agricoles ou urbains en milieux temporairement humides.

Si une tendance historique lourde à vouloir réduire ou même supprimer ces fluctuations à longtemps prévalu dans les politiques d'aménagement, les approches évoluent et peu à peu les pratiques se transforment.

Ainsi, l'utilité des zones humides temporaires pour la régulation des risques de crues, pour la gestion qualitative de l'eau et pour leur biodiversité spécifique est maintenant assez largement reconnue et prise en compte, jusqu’à inclure ces fonctionnalités dans le concept d’infrastructure verte au niveau européen.

Pourtant la contribution des zones d'expansion des crues à la richesse de notre biodiversité et à sa robustesse reste insuffisamment connue et reconnue.

Plus de 100 personnes sont venues assister à cette journée d’échanges et de débats autour de ce sujet.

Télécharger les actes de cette rencontre. Concernant les présentations des intervenants sont disponibles ci-dessous :

 Le cadre général

  • Philippe MONTILLET, Institut d’Urbanisme et d’Aménagement d’Île-de-France (IAU) – « Historique de l'usage et des  aménagements du fleuve et des rivières » (voir la présentation au format PDF)
  • Geneviève BARNAUD, professeur d’écologie, Muséum national d’Histoire naturelle – « Typologie  et fonctionnalités des milieux humides temporaires » (voir la présentation au format PDF)
  • Manuel PRUVOST-BOUVATTIER, Institut d’Urbanisme et d’Aménagement d’Île-de-France (IAU) - « Le Schéma environnemental des berges des voies navigables» (voir la présentation au format PDF)
  • Maxime ZUCCA, chargé d’études naturalistes, Natureparif - « Enjeux de restauration et de restauration des zones naturelles d’expansion des crues en Île-de-France » (voir la présentation au format PDF)

 Eclairages naturalistes

 Témoignages d’acteurs franciliens

 Pour mémoire : voir le programme complet de la journée

Err :

Pour aller plus loin avec cet article

Consultez les autres ressources de notre site Internet qui abordent les sujets en relation avec cet article. Cliquez sur le [+] à côté de chaque mot-clé pour afficher les articles correspondants :

 

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter NatureParif

Saisie de données naturalistes

Cettia IDF
 

Ce site utilise des cookies

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur En savoir plus