Rechercher dans tout le site :



Village de l'agriculture urbaine et de la biodiversité

Mis à jour le mardi 10 mai 2016 16:23

Lancement francilien de la Fête de la nature 2016

> Accueil presse et officiels à partir de 14h
> Grand public toute la journée de 10h à 18h

Faire entrer la nature dans les villes et végétaliser le quotidien des franciliens est une priorité régionale : la Région Ile-de-France vous invite à la Fête de la nature

Natureparif, l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France et la Cité des sciences et de l’industrie convient petits et grands, le mercredi 18 mai, à participer au « Village de l’agriculture urbaine et de la biodiversité » sur le parvis de la Cité !


S’INITIER AUX SCIENCES PARTICIPATIVES ET A LA CULTURE EN VILLE

Tout au long de la journée du 18 mai, ce rendez-vous festif et original marquera le lancement francilien de la Fête de la nature en Île-de-France et permettra aux publics de découvrir la faune et la flore urbaine et les techniques de culture en ville.

Les sciences participatives seront à l’honneur dans ce village. Elles permettront aux visiteurs de découvrir la biodiversité à travers de diverses animations. Chacun pourra s’initier ainsi à l’observation scientifique des bourdons, des abeilles, des papillons et autres insectes pollinisateurs mais aussi des escargots ou bien encore de la flore.

Une quinzaine d’associations proposeront des démonstrations gratuites, autour de la construction de bacs potagers, de la confection de modules aquaponiques, de l’apiculture, de semences ou de compost…

1ERE ÉDITION DU CONCOURS UNIVERSCIENCE-NATUREPARIF : «  TOUS URBICULTEURS ! »

Cette journée du 18 mai accueillera également la remise des prix du concours « Tous Urbiculteurs ! ». Organisé pour les élèves franciliens du premier, du second degré et du supérieur, ce concours a pour objectif de favoriser l’éducation au respect de l'environnement et à l’idée de repenser l'urbanisation en éveillant aux  enjeux d'une nature et d’une alimentation durable.

La première édition de ce concours a été lancée en octobre dernier auprès des écoles primaires, des collèges et des lycées d’enseignement général, des lycées horticoles, agricoles et des maisons familiales rurales.Des élèves d’AgroParisTech et en particulier de la section Ingénierie des Espaces végétalisés en ville (IE2V), ont parrainé la démarche avec l’objectif de renforcer le lien entre les élèves et les étudiants. Avec le soutien du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, ce concours a proposé à chaque classe inscrite d’imaginer un prototype favorisant le développement d’une production légumière et fruitière mais aussi horticole, sous la forme de «potager de classe».

Pour monter leur projet, les élèves ont dû se mettre dans la peau de jardiniers et d’apprentis ingénieurs et conduire une véritable démarche d’investigation aussi rigoureuse et méthodique que possible. En appui, un réseau de scientifiques, jardiniers, paysagistes et autres professionnels des arts du jardin et des métiers agricoles ont accompagné et encadré les élèves participants dans leurs recherches et dans la création d’idées originales.

Un jury de professionnels évaluera les travaux des participants menés tout au long de l’année et assurera la remise des prix du concours à la Cité.

EXPOSITION MUTATIONS URBAINES LE 14 JUIN 2016

Au total, ce sont plus de 500 élèves acteurs de l’événement qui se retrouveront le 18 mai à la Cité, pour recevoir les prix des meilleures réalisations.

Ce concours « Tous urbiculteurs ! » fait écho à la prochaine exposition de la Cité des sciences et de l’industrie : Mutations urbaines qui ouvrira ses portes le 14 juin prochainet qui propose d’appréhender les transformations de la ville, qui revêt un enjeu particulier dont la Région Ile-de-France a fait un des axes d’initiatives forts de son programme d’action. Démographie, emploi, nouvelles technologies, environnement : l’écosystème urbain est en mouvement. Moteurs d’initiatives et d’innovations économiques, sociales, et culturelles, ces transformations sont un gisement d’énergies que la Région Ile-de-France entend pleinement mobiliser pour le bien-être et l’environnement de vie des Franciliens.

Cité des sciences et de l’industrie Romy  DELCUERPO romy.delcuerpo@universcience.frTél : 01 40 05 75 04

 

Responsable Communication Natureparif Ophélie RICCI
ophelie.ricci@natureparif.frTél : 01 83 65 40 31

 

Outil pédagogique 2016

En lien avec cet événement, nous éditerons un "Livret pratique de l'agriculture urbaine" que nous mettrons à à la disposition des structures franciliennes qui participent à la Fête pour diffusion lors des animations Fête de la nature (en plus du passeport Biodiversité et des outils des années précédentes).

Ligne conductrice :

Carnet de bord permettant de se lancer dans la réalisation concrète d’un potager urbain et découverte des différents supports de cultures utilisés en AU, de leur mise en œuvre, de leur fonctionnement et des techniques de gestion éco-responsables qui leur sont associées.

Chemin de fer prévisionnel :

1. Les premières observations...
Quel est le meilleur endroit pour cultiver un potager en ville ?

2. Les différentes formes de productions en ville et leurs supports de culture
Comment mettre en place le potager en fonction du lieu choisi ?

3. Semences, semis et plantations
Comment choisir ses semences et planter ses premiers légumes ?

4. Prendre soin de son potager...
Comment entretenir son potager tout en prenant soin de l'environnement ?

5. La biodiversité au jardin
Comment favoriser la biodiversité au sein du potager urbain ?

Mise à disposition pour les organisateurs de la Fête de la nature à la mi-avril 2016

 

Concours des urbiculteurs

La Cité des Sciences et Natureparif ont lancé en octobre dernier un appel aux classes de Primaire (cycle 3), Collège, Lycée et de l’enseignement supérieur pour mener un projet original et créatif autour du thème de l’agriculture urbaine. Le but est d’imaginer un potager de classe répondant à une problématique précise, un questionnement sur la possibilité d’une agriculture urbaine, même au sein des établissements scolaires.
Dix-sept classes ont été sélectionnées : plus de 400 élèves vont être mis dans la peau d’apprentis ingénieurs et conduire leur projet selon une démarche scientifique d'investigation. Il seront accompagnés par un réseau de scientifiques, jardiniers, paysagistes...

> Télécharger la liste des classes participantes
> Télécharger une présentation du dispositif

 

 

 

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter NatureParif

Saisie de données naturalistes

Cettia IDF
 

Ce site utilise des cookies

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur En savoir plus